Solstice d’été 2018 – Transmutation de la Peur

J’étais très excitée par ce solstice en particulier, je le sentais arriver, lui et son énergie réparatrice. Je le ressentais énergétiquement, mais également physiquement, par une perte totale d’appétit (j’ai d’ailleurs jeûné sans aucun effort du 20 juin, minuit,  jusqu’au 21, 18h) et une envie folle d’être dans la Nature.

 

Le matin du 21 juin donc, je médite au soleil quelques minutes dans un parc avant de me rendre au travail. Pendant la journée, je commence à faire de l’arythmie cardiaque, et je vois cela comme un symptôme normal du portail du Solstice. Je m’efforce de bien respirer et de rester centrée. Au retour du travail, je m’arrête dans le même parc pour méditer un peu, et espère secrètement que mon cœur va reprendre son rythme normal. Bien sur, il ne le fait pas.

Plus tard en soirée, je m’installe pour une séance de cohérence cardiaque pour apaiser mon corps. Cela me fait du bien, mais en replacement de l’arythmie, mon cœur décide de s’ouvrir complètement à la lumière authentique et fait vibrer et illuminer ma couronne radiante du thymus (cœur sacré) comme jamais auparavant. J’ai l’impression d’être engourdie, mais en focalisant sur la sensation, je ressens plutôt une grande vibration dans chaque particule de mon être, autant mon corps physique que mes corps subtils. J’équilibre l’énergie dans mon corps en m’ancrant à la terre et au centre de l’univers, ce qui fait illuminer mes 2 autres couronnes radiantes (sacrum, pinéale) au même niveau que le cœur sacré. Je vois la lumière autour de moi malgré mes paupières clauses. Je profite de cette sensation de plénitude totale quelques instants.

Puis, ma conscience se déplace dans un autre endroit de l’Univers, un non-lieu gris pâle où nous sommes des centaines d’êtres HUmains devant deux Êtres des Hautes Sphères d’évolution de la Source. Je ressens que certains HUmains sont des parcelles de moi-même incarnées dans d’autres corps, mais la majorité n’en sont pas. Puis, nous entendons : « Vous avez été choisis ». À cet instant, je ressens une grande Joie, mais je sens autour de moi que les réactions sont mitigées. Cette partie se passe extrêmement vite. Nous recevons un bloc d’information télépathique, [que je m’efforce d’aligner en phrases linéaires ici, mais je n’ai pas eu besoin de le faire au moment ou cela s’est passé] qui signifiait que la phrase « vous avez été choisis » était en fait un test de ressenti, et non une réelle « sélection » pour flatter l’égo. Ceux qui ont ressenti de la Peur sont automatiquement transférés dans un non-lieu de guérison karmique aux fréquences vibratoires adaptées à eux. Ceux qui ont ressenti de la Joie restent dans le non-lieu gris, et je vois littéralement les êtres qui ont senti de la Peur se transformer en formes géométriques et fondre/se désagréger/se replier sur eux-mêmes pour passer à l’autre non-lieu. J’en suis subjuguée! Nous devons maintenir la fréquence de Joie en nous-même un certain laps de temps, et ceux qui n’y arrivent pas fondent eux aussi vers des fréquences adaptées à eux. Pendant tout ce temps, à partir de quand je ressens la Joie, je sens une pression sur le côté gauche de ma tête. Cela dure un petit moment, puis s’arrête quand je fais apparaître autour de mes corps la Flamme Violette de transmutation.

Tout à coup, un souvenir surgit à ma conscience, un moment où j’ai eu peur de mourir en faisant une expédition risquée. Je sais que c’est le moment de transmuter/transformer tous les moments de peur de mon passé qui sont englués dans mes cellules et mes corps subtils. Un nuage de particules noires apparaît alors autour de moi, représentant chaque fois où j’ai dit « J’ai peur ». Les particules se fondent dans la Lumière Violette qui m’entoure, et le nuage noir se change peu à peu en nuage de lumière dorée et blanche. Je ressens un immense sentiment de gratitude et d’amour. Je « redescend » lentement dans mon corps physique et j’ouvre les yeux. Un sentiment étrange m’envahis! On dirait que je regarde avec des yeux différents, que tout est moins solide, moins figé.. les objets semblent bouger, tanguer.. Les non-éveillés diraient « J’hallucine! », mais je sais que c’est parce que le monde physique est illusoire et que tout est particule en mouvement.

Je reprend le cours normal de ma soirée (toujours aux prises avec de l’arythmie, dois-je dire). Au beau milieu de la nuit, je me réveille avec des douleurs intenses aux intestins, qui m’obligent à aller à la salle de bain, ce qui ne m’arrive jamais en pleine nuit. En psychosomatique, on dit que « des problèmes aux intestins peuvent s’apparenter à des croyances,   auxquelles on s’attache, mais aussi à des peurs, des appréhensions qui vont être la cause de réactions de protection, telles que le contrôle » (source). Un lien avec ma récente transmutation? Humhum! Je regarde l’heure avant de me recoucher, et il est précisément 3:33… En numérologie, on dit que « le nombre angélique 333 vous dit que les maîtres ascensionnés sont près de vous. Ils ont répondu à vos prières et souhaitent   vous aider et vous assister dans vos efforts, et servir votre objectif de vie ainsi que votre mission d’ âme » (source). Un lien avec ma récente transmutation? Re-humhum!

 

En ce matin du 22, je fais encore de l’arythmie légère, et je me sens totalement en paix. Je vis le moment présent. J’observe plus que je regarde. Je découvre ma nouvelle fréquence constante. Et c’est merveilleux. ❤

 

 

Publicités

Auteur : angesenboite

Travailleuse de lumière qui participe à l'éveil des consciences

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s